L'association Le B.A BA "permanence"

Le B.A BA de la permanence

Je suis PERMANENT(E)  

J’ai reçu un SMS le dimanche qui précède ma permanence et je clique pour confirmer ma venue prévue depuis le début de la saison. Si j’ai un doute ou si je ne reçois rien, j’écris un mail à amapbiodevant@gmail.com afin de confirmer. Je sais que je peux vérifier dans l’agenda du site www.amapbiodevant.fr ; mon numéro d’adhérent figure à côté de ceux de mes co-permanents.

Je suis présent dès 18h00 pour accueillir les producteurs/artisans

J’ai regardé avant de venir le site internet de l’association afin de repérer quels sont les producteurs qui doivent venir (à côté de mon numéro d’adhérent dans l’agenda)

Je vérifie que les plots sur les places livraisons sont bien présents devant le foyer (je pense à les ranger dès que le camion de Valérie se gare et je les déposer empilés dans le local à vélo.

L’état d’esprit : je considère que la permanence est un moment de convivialité. Les permanents sont les animateurs du moment. Je me présente et fais connaissance avec mes co-permanents (nous devons être 4). Même si je suis timide, je suis néanmoins là pour assurer l’animation…alors j’ose !  Même si  je ne suis pas très coutumier du tutoiement, je sais que c’est notre signe de reconnaissance entre adhérents.

La mise en place :

Je suis les consignes de Valérie en l’aidant à installer balances, tréteaux,  plateaux et cageots. Par habitude, les légumes sont le long à gauche de l’entrée.

Le rebord de fenêtre abrite les colis de bœuf, les yaourts ou les commandes spéciales comme l’huile, miel etc

L’interrupteur de la lumière des spots est à gauche à l’intérieur (pensez à éteindre en partant).

Le local : seule Valérie, notre productrice et les membres du bureau ont la clé. Il nous est prêté et notre présence ne doit pas être envahissante.

La table en bois (rangée au fond face à la porte d’entrée du local) ne doit pas soutenir des produits lourds comme les légumes, les pommes, les yaourts ou les œufs. Elle est réservée par principe au pain, aux commandes spéciales (miel, huile) et aux apéros.

Dans l’armoire on trouve :

  • les feuilles d’émargement dans un caisson, rangées par produits.
  • Les tabliers (merci de les plier et de les nettoyer 2par2 si vous les trouvez sales – n’oubliez pas de les rapporter asap !)
  • Les stylos, les supports pour signer.
  • Les flyers (à distribuer lorsque des riverains demandent des renseignements)
  • Des boites à œufs en plus au cas où
  • Des sacs en bas de l’armoire pour dépanner ceux qui arrivent exceptionnellement sans (pensez à en apporter si vous voyez que le stock baisse.
  • Le badge du foyer (aimanté dans la porte) qui ouvre le local poubelle

Sur la porte de l’armoire sont aimantés : les plannings de la saison avec les noms des permanents et les différents types de distributions.

Chaque adhérent doit émarger avant de se servir. Il le fait seul côté « légumes ».  En revanche, c’est le permanent qui vérifie et annote les autres feuilles d’émargement. Nous sommes en circuit ouvert avec du passage de personnes qui ne sont pas forcément adhérentes. Le permanent est le gardien des lieux (toujours avec douceur et gentillesse).

La pesée : je pèse les légumes avec précision pour que tous les adhérents aient la bonne quantité (si le poids dépasse systématiquement, les derniers paniers ne seront pas servis…). Je laisse de côté les produits très abimés ou coupés ; je tape les mottes de terre pour réduire leur importance à la pesée. Je dépose les produits fragiles avec délicatesse. J’anticipe et n’attend pas qu’un adhérent se présente. Je ne pose pas directement par terre les colis déjà prêts.

Je mets en place un cageot spécial « compost » pour ceux qui le stocke et le rapporte à Valérie.

J’organise au mieux les tables au fur et à mesure de la distribution.

Le rangement : le dernier panier doit être livré à 20h afin de permettre à Valérie de rentrer. Elle a 30 mn de route à faire pour être avec sa famille.

A partir de 19h45 je contacte les personnes par téléphone (inscrit sur les feuilles d’émargement) et laisse un message à ceux qui ont oubliés un colis (BŒUF – VOLAILLE – YAOURTS – MIEL – HUILE).

Seuls les LEGUMES, les ŒUFS et le PAIN sont partagés entre les permanents et le foyer. Je m’organise avec les permanents en écrivant sur les produits qui restent le nom de l’adhérent. Si personne ne vous rappelle le soir même, je préviens l’association impérativement en attendant que l’adhérent rappelle. Je laisse partir Valérie et attend jusqu’à 10 mn si un retardataire vous a joint et qu’il est coincé dans le RER. Cela ne veut pas dire qu’un adhérent a le droit d’arriver avec 10mn de retard pour autant !

Nous nous sommes engagés auprès des Hypoquets à ne laisser aucun produit dans le jardin ou le local du foyer.

J’aide à ranger les balances, cageots et tables dans le camion.

Je plie les cartons d’emballage(ne pas hésiter à le faire au fur et à mesure) et les dépose dans la poubelle marron dans le local poubelle.

Je laisse les lieux propres et ramasse les débris de légumes (les balais et pelles sont dans le local – merci de les ranger au même endroit où vous les avez pris)

Je garde les feuilles d’émargement que je scanne et adresse asap à l’association amapbiodevant@gmail.com

Voilà, la permanence est terminée et j’ai très envie de… recommencer !

AMAP-15


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *